Doc GOMI

Doc GOMI

Pourquoi financer Madoff plutôt que la médecine générale ?

Les mutuelles et un certain nombre d'organismes ont perdu 60 millions d'euros et peut être plus dans un investissement aléatoire dans un paradis fiscal, le Luxembourg.

 

La SICAV Luxalpha, investissement financier prometteur est partit en fumée, évaporant l'argent du soin dans un paradis fiscal.

 

Ces établissements , dont certains sont rattachés à la mutualité française, auraient donc pu financer 2 millions 608 milles consultations de médecine générale gratuites.

 

Il est urgent, au vu des informations concernant les projets d'internationalisation des mutuelles, de rénover le controle démocratique de l'économie soclidaire et sociale.

 

Avant tout publier les rémunérations des dirigeants de l'ESS, car contrairement aux propos récents de la Mutualité, l'obligation faite aux entreprises cotées de publications de rémunération n'existe pas pour l 'ESS ou les mutuelles, et l'opacité des comptes et frais de gestion devient problématique.

 

Au delà, il est urgent, par respect des valeurs mutualistes, de rénover le controle démocratique, en particulier pour les filiales (Euresa Holding, OFI assets management par exemple) , afin d'éviter des dérives et catastrophes.

 

 

 

 

 

 

 



06/12/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 52 autres membres