Doc GOMI

Doc GOMI

Institut Montaigne : 200KEuros de fadaises.

Michel Eyquem de Montaigne, né le 28 février 1533 et mort le 13 septembre 1592 à Saint-Michel-de-Montaigne, vient d'être méchemment dérangé dans son sommeil éternel.

 

Un institut se prévalant de son nom vient de commettre une bouse visant à servir les prétentions néolibérales des assureurs en santé, en arguant d'un mode inédit de consultation démocratique.

 

L'institut Montaigne publie en effet le résultat de ce qui nous est présenté comme le résultat d' un grand débat citoyen suceptible de renouveller les méthodes du débat démocratique.

 

Les questions , préméditées par le comité d 'organisation, ne surpassent que de peu les réponses, manipulées par ce même institut ; dans son document final de neuf pages abordant la question du sauvetage de notre systême de soins, l'institut Montaigne réussit l'exploit de ne pas citer une fois les mots "sécurité sociale" : sans doute un truc "has been".

 

La méthodologie Danoise, indique un certains nombres d'impératifs sans lesquels le débat citoyen à haute valeur démocratique ajoutée , se transforme en lobying destiné a défendre avant tout des intérêts particuliers, et constitue une manipulation des médias et des politiques.

 

Ainsi il convient de se pencher sur la liste des financeurs de cet institut, des décideurs, des experts, et des organisateurs, le bébé ayant souvent un lien de filiation avec ses géniteurs.

 

On y trouve en l'occurence le gotha des assureurs en santé, Axa, santéclair, Générale de santé, mais aussi des parties prenantes des directions hospitalières et de grands services hospitaliers ou mutualistes.

Les financeurs de cet institut "totalement indépendant" comprennent la Générale de Santé, axa, cnp assurances, groupama .....; et le directeur de l 'institut, Claude Bébéar, président d 'honneur d 'Axa (très anciennement la mutuelle de Rouen qui a un peu changé) est lui même certainement indépendant reste à savoir de qui....

 

Le comité de pilotage de cette étude comprend entre autre Mme Binst, dont le métier est de monter des prestations à revendre aux mutuelles, en particulier en créant des réseaux de soins ; Mme Binst apelle les patients des "clients" ; elle est décrite comme pratiquant "l'aide au consommateur de santé" ce qui rapporte quand même plus de 12 millions d euros annuellement à la société qu'elle dirige, Santéclair.

 

Toujours aussi surprenant , pour un comité de pilotage "citoyen et indépendant" on y retrouve Mireille Faugère, directrice générale de l’Assistance Publique, Lucie Taleyson, directrice technique et marketing, Axa Life Solution.

 

La communication de l'institut Montaigne a propos de l'indépendance des 25 convives rigoureusement sélectionnés prend ainsi une allure de carnaval , l'environnement de ces panélistes n'est t'il pas un facteur d'influence?

 

La liste des animateurs de tables rondes et experts laisse de même un peu pantois, et la participation d'universitaires a tout ceci est bien surprenante.

 

Pourrait leur être rappelé avec profit que la méthodologie des conférences citoyennes a fait l'objet de nombreux écrits de haut niveau, et de préconisations qui sont interessantes, et ici bafouées.

 

Les conclusions de tout ceci sont assez consternantes.

Les 25 panelistes sont très néolibéraux (plus que Mme Parisot ?) , souhaitent le transfert de charges patronales vers la CSG ou la TVA ; ils adorent le DMP ("Mettre en place le DMP pour un meilleur contrôle vertical des soins" c'est à dire livrer les données de santé aux assureurs) , souhaitent responsabiliser les patients et les professionnels de santé (responsabilisation signifie sanctions et franchises) ; et pour les réseaux de soins, l'avis des panelistes est mitigé : le document qui émane des citoyens indique "Les réseaux de santé des mutuelles doivent diminuer le reste à charge pour le patient. Ainsi, le patient serait plus libre et bénéficierait d’un choix plus vaste en offre de soins.

Nous nous demandons s’il serait nécessaire et intéressant que les complémentaires étendent les réseaux de soins aux médecins et aux hôpitaux."

 

IL est donc stupéfiant de constater que cet avis a été manipulé et transformé dans la note finale de commentaires de l'institut Montaigne :

 

Le commentaire de l 'institut Montaigne est catégorique :

 

"Si les pistes de réorganisation du système de soins qu’ils appellent de leurs vœux (parcours de soins et généralisation des réseaux de santé) peuvent leur sembler réductrices de liberté, elles leur semblent acceptables dans la mesure où elles s’inscrivent dans une démarche d’amélioration de la qualité du système et des soins dispensés (p.8). Cette proposition audacieuse montre une forte prise de conscience de la nécessité pour chaque usager de changer son comportement et de faire des efforts dans un contexte économique tendu.
Les citoyens se disent ainsi prêts à être soumis à une certaine forme de contrainte sur leur liberté de choix si l’objectif commun est de garantir une meilleure qualité des soins pour tous."

 

Nous avons par ailleurs échappé de peu a la proposition de suppression de l'AME (voire peut être de la CMU?) ,  écartés par les joyeux organisateurs , trop moche, pas vendeur, trops cons ces panélistes ? Là réside sans doute la limite de l'exercicé Danois : avec ce fonctionnement, on n'aurait ni créé la sécurité sociale, ni aboli la peine de mort, ni adopté la pilulle oestroprogestative...


Cette fable à 200KE pilotée par tellement de gens sérieux a été gobée toute crue par un journaliste du Monde, qui fut convié aux agapes démocratiques pour en rendre compte.

Ce document, validant les propositions rétrogrades habituelles vise a détruire notre protection sociale solidaire au plus  grand profit des assureurs en santé ; mutualistes ou capitalistiques , ici comme à l'UNOCAM, ils s'entendent comme larons en foires pour manipuler l'opinion, les médias et les politiques.

"Personne n'est exempt de dire des fadaises. Le malheur est de les dire curieusement." disait Montaigne, avant d 'avoir un institut.



18/12/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 52 autres membres